La Mer, par Chateaubriand

Des vastes mers tableau philosophique,
Tu plais au cœur de chagrins agité :
Quand de ton sein par les vents tourmenté,
Quand des écueils et des grèves antiques
Sortent des bruits, des voix mélancoliques,
L’âme attendrie en ses rêves se perd,
Et, s’égarant de penser en penser,
Comme les flots de murmure en murmure,
Elle se mêle à toute la nature :
Avec les vents, dans le fond des déserts,
Elle gémit le long des bois sauvages,
Sur l’Océan vole avec les orages,
Gronde en la foudre, et tonne dans les mers.

Mais quand le jour sur les vagues tremblantes
S’en va mourir ; quand, souriant encor,
Le vieux soleil glace de pourpre et d’or
Le vert changeant des mers étincelantes,
Dans des lointains fuyants et veloutés,
En enfonçant ma pensée et ma vue,
J’aime à créer des mondes enchantés
Baignés des eaux d’une mer inconnue.
L’ardent désir, des obstacles vainqueur,
Trouve, embellit des rives bocagères,
Des lieux de paix, des îles de bonheur,
Où, transporté par les douces chimères,
Je m’abandonne aux songes de mon cœur.

Ocean algae will cope well in varying climates, study shows

Tiny marine algae that play a critical role in supporting life on Earth may be better equipped to deal with future climate change than previously expected, research shows.Scientists investigated the likely future impact of changing environmental conditions on ocean phytoplankton, a microscopic plant that forms the basis of all the oceans’ food chains.
Phytoplankton is important for absorbing carbon dioxide from the atmosphere, while generating much of the oxygen needed to sustain life on Earth.

The study grew phytoplankton at the high carbon dioxide levels predicted for the year 2100 and beyond. The algae was allowed to evolve through 400 generations, with some exposed to varying levels of CO2 and some kept at constant CO2 levels.

Researchers found that phytoplankton exposed to fluctuating CO2 levels was better able to cope with further changes in conditions, compared with algae grown in stable CO2 levels. The finding suggests that populations of the algae will adapt more to the varied conditions expected in future than was previously thought based on experiments at stable conditions.

Scientists found however that the algae developed in changing CO2 conditions evolved more and were smaller than those grown in stable conditions. These factors may impact on how well marine animals can feed off phytoplankton, and how efficiently the algae is able to take carbon out of the atmosphere and sink to the deep ocean. Plankton in some regions of the ocean may evolve more than others under global climate change, because some regions of ocean are currently more variable than others.

The studies, published in the International Society for Microbial Ecology journal and Proceedings of the Royal Society B, were supported by the Royal Society, the European Commission, and the Scottish Universities Life Sciences Alliance.

Dr Sinead Collins, of the University of Edinburgh’s School of Biological Sciences, who led both studies, said: « Predicting how populations of ocean algae will respond to changing ocean conditions is difficult, but these results suggest that populations from highly changeable environments are better placed to deal with additional environmental change than previously suspected. »

Source:http://www.eurekalert.org/pub_releases/2015-06/uoe-oaw063015.php

Ensemble pour le littoral landais, Les Landes c’est plus grand, c’est XL

Ensemble pour le littoral landais
Les Landes

Chantiers citoyens « J’aime ma plage » : Ensemble pour le littoral landais !
Les chantiers citoyens sont organisés d’avril à juin 2015 (sauf le dimanche 19 avril en raison de forts coefficients de marée) sur les plages landaises. Lors de cette opération, les Landais sont invités à nettoyer à la main le pied de dune ou l’arrière dune des plages. Ces chantiers citoyens sont aussi ouverts aux scolaires du 7 au 17 avril.

Le littoral landais, un nettoyage toute l’année

Sur 106 km, de Biscarrosse à Tarnos, le littoral landais est un espace qui nécessite une attention de tous les instants. Depuis 1991, le Département et les communes conduisent une opération unique en Europe de nettoyage du littoral dans le but de préserver l’environnement et d’offrir des plages accueillantes.
Le principe consiste à collecter, toute l’année, les déchets qui s’échouent sur les plages pour éviter qu’ils ne repartent dans l’océan ou se dispersent dans les dunes. Le nettoyage se fait de manière mécanique (proscrit sur une bande de 5 m en pied de dune), et manuelle selon la sensibilité du milieu. Les déchets collectés sont triés et acheminés vers des filières de traitement adaptées.

La réussite et la pérennité de l’opération résident dans la synergie des partenaires techniques et financiers que sont le Département, les communes du littoral, la Réserve naturelle du courant d’Huchet, la Direction générale de l’Armement (pour les 26 km de littoral du Centre d’Essais des Landes), l’Office national des Forêts, l’Europe, l’Etat, la Région Aquitaine et l’Agence de l’Eau Adour-Garonne.

Menée en maîtrise d’ouvrage par le Département, l’opération est confiée à différents prestataires : SITA Sud-Ouest (nettoyage mécanique), COVED (transport et traitement), ALTER EV, Items, Les Jardins de Nonères, l’ESAT du Marensin, l’ESAT Le Colombier et COVED, pour le nettoyage manuel effectué par des équipes d’insertion (handicap et social).

Cette opération concilie protection de la biodiversité, valorisation touristique, solidarité et économie.
La plage
Elle est nettoyée toute l’année par le Département des Landes et les communes du littoral des Landes.Ensemble, respectons-la !

Pour plus d’informations: http://www.landes.org/actualites/ensemble-pour-littoral-landais