un rosier rouge, la simplicité

En toute simplicité, j’ai marché longuement pour chercher un rosier rouge, un rosier jaune et une jolie plante à fleurs blanches.

Puis je les ai planté dans mon jardin avec soin.

Le soleil arborait les belles tiges du rosier rouge.

j’ai alors contemplé la vie des rosiers rouges, jaunes et de la jolie plante à fleurs blanches.

Les enfants dont ma fille jouaient autour et leur rire volait au loin vers les citoyens subsahariens.

En toute simplicité…rosier rouge de Nathalie L.

L’Amour par Ralph Waldo Emerson

Ralph Waldo Emerson est un philosophe et poète américain du début du XIXè siècle.

extrait

Chaque promesse de l’âme peut être exaucée de mille et une façons; chacune de ses joies s’épanouit en un nouveau désir; la Nature, qui coule sans pouvoir être contenue, prévoyante dans son sentiment premier de bonté, devance déjà une bienveillance qui fondra toute estime individuelle dans sa lumière générale. L’introduction à ce bonheur réside dans une relation tendre et intime entre deux êtres, qui est l’enchantement de la vie humaine; qui, pareille à un véritable enthousiasme et à certaine fureur divine, s’empare de l’homme à une époque de sa vie, opère une révolution dans son esprit et dans son corps; l’unit à la race, l’engage dans les relations domestiques et civiques, le conduit vers la nature avec une sympathie nouvelle, renforce le pouvoir des sens, ouvre l’imagination, ajoute à son caractère des attributs héroïques et sacrés, institue le mariage et apporte permanence à la société humaine. L’association naturelle du sentiment d’amour avec la fleur de l’âge semble exiger, afin d’être dépeint au moyen de couleurs vives, ce que chaque garçon et chaque jeune fille admettront être conforme à leur vibrante expérience.

l’Amour s’en va, Conte

Le bourgeon qui éclot, fleurit, s’épanouit, flétrit et devient poussière. Toute forme qui apparaît, disparaît. Tout ce qui naît, meurt, tout ce qui vient, s’en va et manifeste ainsi le cela, l’éternel Atma, qui seul demeure.

Un jeune homme pauvre nommé Iruka aimait de toute la folie de son cœur une jeune fille riche, et belle de surcroît. Comme il était lettré, Iruka écrivit à sa bien-aimée une lettre d’amour chaque jour pendant trois longues années, sans faillir une seule fois. La troisième année, il osa lui suggérer de lui faire un signe à l’occasion de la fête du bon. Mais la bien-aimée ne répondit pas, ne le regarda même pas, et ne lui manifesta jamais le moindre intérêt. Alors le cœur d’Iruka se lassa. Il songea à devenir moine, ce qu’il fit en effet. Et le temps passa…

Un matin de printemps, il allait chercher de l’eau au puits situé prés de son ermitage, quand Iruka rencontra Chujo, pour la première et dernière fois de sa vie. Elle se jeta à ses pieds:

-Iruka! s’écria-t-elle, j’ai cheminé de longs mois avant de te retrouver, enfin je te vois, admirable Iruka! Ton amour dont mille lettres témoignent a fini par toucher mon cœur.

En disant ces mots elle dévoila son visage caché jusque-là par un fin voile de soie, et sa beauté était telle qu’elle fit pâlir l’éclat du jour.

-Je suis à toi, Iruka, je t’aime aujourd’hui, comme tu m’aimais autrefois.

Iruka lui répondit:

-Il est trop tard, Chujo, j’ai rompu tout lien avec cette sorte d’amour, je suis moine.

Et sans regard, il la quitta.

Chujo, de désespoir, se jeta dans la rivière et s’y noya.

En apprenant la nouvelle, Iruka composa ce poème:

Elle ne reste pas sur la branche,

La fleur de cerisier,

Elle meurt avant l’été.

Cette histoire est maintenant du passé. Tout ce qui naît, meurt. Tout ce qui vient, s’en va, et ne demeure que l’éternel Atma.

S’il Suffisait D’aimer

Au cœur du stade de France avec JJ Goldman

S’il suffisait qu’on s’aime, s’il suffisait d’aimer
Si l’on pouvait changer les choses et tout recommencer
S’il suffisait qu’on s’aime, s’il suffisait d’aimer
Nous ferions de ce rêve un monde
S’il suffisait d’aimer.

La Dacquoise, nous a quitté un matin du 31 juillet

Ma petite maman tu es partie un 31 juillet, sans prévenir. Ce matin, cela fera 3 ans. Une petite pensée pour toi. Repose en paix. Ainsi-soit-il. Ta fille Nathalie.

Voici ta chanson préférée la Dacquoise, pour une Dacquoise. Ta petite Dacquoise et Soustonnaise Nathalie.  Je dédie ces quelques mots à tous ceux et celles qui ont perdu leur maman. Merci beaucoup pour votre visite. Très bonne journée à vous. Nathalie.

pleine-lune-ange

A grands Dieux qu’elle est belle !

La Dacquoise à l’œil noir,
Quand sa vive prunelle
Étincelle le soir;
Lorsque son doux sourire
sur ses lèvres arrive
Comme un léger zéphyr
Baisant les prés fleuris(bis)
Ondes fugitives de l’Adour,
Vous qui passaient plaintives sans retour,
Gardez sur vos rives mes amours,
Gardez mes amours, toujours, toujours.
Son épaule est plus blanche
Que la neige des cieux,
Son corsage qui penche
Ses contours gracieux,
Ses cheveux longs en frange
Qui tombent sur son col
On croirait voir un ange
Qui va prendre son vol (bis)
Refrain
Il se peut que sa flamme
Arrive jusqu’à vous.
Mais je garde en mon âme
Ce précieux nom si doux.
Quand on aime, on préfère
Isoler son bonheur,
Il faut savoir taire
Les secrets de son cœur. (bis) 

Chœur d’Hommes du Cercle Choral Dacquois – La Dacquoise

 

Quand on n’a que l’amour, Ballet Bejart

Quand on n´a que l´amour
Pour vivre nos promesses
Sans nulle autre richesse
Que d´y croire toujours

Quand on n´a que l´amour
Pour meubler de merveilles
Et couvrir de soleil
La laideur des faubourgs

Quand on n´a que l´amour
Pour unique raison
Pour unique chanson
Et unique secours…

Alors sans avoir rien

Que la force d´aimer
Nous aurons dans nos mains,
Amis le monde entier