La Suisse devrait introduire un contrôle sur les flux de capitaux, Bilan 

La Suisse doit introduire un contrôle sur les flux de capitaux, si elle veut protéger son économie d’une forte appréciation du franc. « Cela ne doit pas être un tabou », selon le banquier Leonhard Fischer, ex-patron de l’assureur Wintherthur.

Imposer un tel contrôle serait même la seule solution pour empêcher une nouvelle distorsion des marchés, en cas d’aggravation de la crise. « Je ne vois pas d’autre chemin », avertit celui qui dirige aujourd’hui la banque BHF Kleinwort Benson à Bruxelles, dans un entretien au dominical « Schweiz am Sonntag ».

« Nous nous trouvons aujourd’hui en terrain inconnu ». Dans un contexte économique tendu, après la fin du cours plancher de l’euro et la forte appréciation de la devise helvétique qui a suivi, « nous ne pouvons pas nous imposer d’interdits ». Et ces contrôles étaient encore la norme il y a 40 ans, rappelle l’Allemand de 52 ans.

« La Suisse a un problème avec l’afflux d’argent ». Celui provenant de l’évasion fiscale est simplement déposé sur des comptes et n’est pas investi. Ce sont des flux spéculatifs qui entraînent une appréciation artificielle du franc et peuvent ainsi causer des dommages à l’économie réelle, estime Leonhard Fischer.

En particulier l’industrie d’exportation, mise sous pression pour rester concurrentielle. Le franc fort entraîne aussi une distorsion des prix sur le marché intérieur.

Source: http://www.bilan.ch/argent-finances/suisse-introduire-un-controle-flux-de-capitaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s