l’Aquitaine a créé 302 000 emplois de 1982 à 2011 soit +30% avec toutefois des disparités

L’Aquitaine fait partie des régions françaises qui ont connu une forte croissance de la démographie et des emplois entre 1982 et 2011, surclassant la hausse moyenne nationale.

Une des dernières études de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) d’Aquitaine montre que, malgré de douloureuses mutations et une situation encore tendue, l’Aquitaine a créé 302.000 emplois entre 1982 et 2011, en hausse de 30 % (+ 20 % au niveau national), tandis que la population régionale augmentait de 22 % (+ 16 % en France). L’Insee Aquitaine observe que cette évolution favorable « masque des disparités territoriales ». La zone d’emploi de Bordeaux concentre ainsi plus de la moitié de la croissance de l’emploi aquitain. Et dans le même temps, certaines zones d’emploi doivent faire face à un recul marqué des effectifs dans la sphère productive (agriculture, construction, industrie, commerce de gros et services aux entreprises). Le recul dans cette sphère d’activité est supérieur à 32 % dans la zone d’emploi d’Oloron-Sainte-Marie (Béarn) et dans celle de Sarlat-la-Canéda (Périgord), les deux plus durement touchées en Aquitaine. Les zones de Bayonne, La-Teste-de-Buch (bassin d’Arcachon), Bordeaux et Pauillac (Médoc) voient leurs emplois productifs se stabiliser ou s’orienter à la hausse (0 % et plus).

Les zones côtières en forte hausse

Les emplois de la sphère productive sont en légère diminution dans les zones d’emploi de Pau, Dax, Mont-de-Marsan, Agen et Libourne (- 16 % à moins de zéro). Ils enregistrent un recul marqué (de – 32 % à moins de – 16 %) dans les zones d’emploi de Marmande et Villeneuve-sur-Lot (47), Bergerac et Périgueux (24). De 1982 à 2011, l’emploi de la sphère productive a reculé de 7 % en Aquitaine, soit davantage que dans l’ensemble de la France (- 6 %). Par contre, l’emploi total dans la région augmente de + 53 % dans la sphère présentielle (commerce de détail, santé, action sociale, éducation, services aux particuliers, administration et construction) contre + 42 % pour l’ensemble de la France. La hausse est générale dans toutes les zones d’emplois en Aquitaine. Elle est très marquée dans les zones d’emploi côtières. L’emploi présentiel augmente ainsi de plus de 50 % entre 1982 et 2011 dans les zones Bordeaux, La Teste-de-Buch, Dax et Bayonne, mais aussi à l’intérieur, à Sarlat-la-Canéda ; de + 40 % à moins de 50 % dans les zones de Pauillac, Périgueux, Bergerac, Agen, Mont-de-Marsan, Pau et Oloron-Sainte-Marie ; de 30 % à moins de 40 % dans celles de Libourne, Marmande et Villeneuve-sur-Lot. L’Insee précise que les effectifs des fonctions métropolitaines (recherche, culture-loisirs, prestations intellectuelles…) connaissent la plus forte hausse en Aquitaine (+ 81 %), soit 132.000 emplois supplémentaires.
source:http://objectifaquitaine.latribune.fr/conjoncture/2015-02-23/en-aquitaine-l-emploi-grimpe-de-30.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s