Extrait Préface de l’œuvre « La vie et les travaux du chevalier Jean-Charles de Borda »

Jean-Charles de Borda, Mathématicien

Préface:

Quand un voyageur s’arrête à Dax, on lui signale immédiatement la statue de Borda comme une des principales curiosités de la ville: Les Landais sont, à juste titre, fiers de leur compatriote.

Puis aux portes de la ville, se trouve la grande et belle maison de N.-D. De Pouy, appartenant à la congrégation de la Mission, dite des Lazaristes, fondée par Saint Vincent de Paul, encore un Landais:- Les Lazaristes y font l’éducation et l’instruction de leurs jeunes missionnaires. Cet établissement est placé dans une admirable propriété, dominant tout pays, dans le silence et la solitude propres au travail et à la méditation; sur le point culminant, une petite tour permet, à l’infini, de découvrir le panorama des Pyrénées. Comme la maison des lazaristes est assez fermée et que le régime, entièrement consacré à l’étude et aux pieux exercices, est assez sévère, la tradition orale a voulu qu’ils possédassent chez eux la bibliothèque de l’illustre savant et que cette petite tour, interdite, et que l’on aperçoit de partout, ait servi à Borda pour y faire ses observations astronomiques: bientôt, toutes les publications, tous les guides répétèrent à l’envi cette assertion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s